Lignon : Centrale à gaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lignon : Centrale à gaz

Message  Christiane le Jeu 1 Avr - 19:23

Source : Tribune de Genève (01.04.2010)
La centrale à gaz du Lignon pourrait voir le jour ailleurs

Le projet de centrale à gaz, dont Vernier ne veut pas, pourrait se faire ailleurs qu’au Lignon. La nouvelle ministre de tutelle des Services Industriels de Genève (SIG), Isabel Rochat, l’affirmait récemment dans nos colonnes (lire nos éditions du 24 mars): «Le lieu d’implantation est en discussion avec la commune.»

Les SIG confirment étudier la possibilité de réaliser cette centrale à couplage chaleur-force (qui produit à la fois de l’électricité et de la chaleur pour le chauffage à distance) ailleurs que sur leur site du Lignon. . «A l’origine, nous avions déjà étudié d’autres endroits. Nous le refaisons actuellement, sur demande du canton», explique la porte-parole des SIG, Isabelle Dupont.

Fausse bonne nouvelle

Les lieux envisagés ne sont pas dévoilés pour l’instant, mais cela peut être sur la commune de Vernier, voire ailleurs dans le canton. «Nous sommes en train de déterminer certains critères, mais c’est une analyse purement technique. Cela va prendre du temps.»

En tout cas, à Vernier, on ignorait tout d’un éventuel changement de site. Le conseiller administratif Yvan Rochat, en charge de l’Aménagement et du Développement durable, ne cache pas son étonnement: «Nous n’avons eu aucune discussion à ce sujet, ni avec Isabel Rochat ni avec les SIG.»

Mais ce n’est pas pour autant une bonne nouvelle pour lui, qui espère voir le projet enterré et pas seulement déplacé. Or, à la question de savoir si la centrale est compromise, Isabel Rochat répondait par la négative dans la Tribune, soulignant qu’elle est nécessaire à l’approvisionnement énergétique du canton. «Il me semblait que le Conseil d’Etat avait changé d’avis sur ce projet qui est contrecarré par deux motions au Grand Conseil», réagit Yvan Rochat.

En novembre, le gouvernement cantonal a décidé de supprimer 22 millions du budget 2010 des SIG, somme correspondant aux investissements prévus pour le lancement des premiers travaux de la centrale. D’autre part, l’été dernier, le conseiller d’Etat Mark Muller, qui était exceptionnellement intervenu dans le dossier en pleine procédure d’autorisation de construire, reconnaiassait que l’impact de la centrale n’est pas neutre pour l’environnement.
avatar
Christiane
Admin

Féminin

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum